Marilyn Monroe.....

Publié le par silvi

 

Marilyn-Monroejpg.jpg

 

 

 

Marilyn le mythe de la féminité.


Norma Jean Baker est née en 1926, une enfance chaotique avec une maman qui n'assumera pas sa petite fille, et que rien à sa naissance ne prédestinait à devenir une icône de la féminité. Elle se mariera à 18 ans, pour ne plus avoir à  retourner à l'orphelinat. Comme une annonce à l'avenir ce premier mariage sera un échec cuisant pour Marilyn.

 

Marilyn, tout le monde le sait, a côtoyé des grands hommes, politiques, écrivains, comédiens, sportifs. Tous ont semblé être fascinés par cette femme/enfant, petite blonde ingénue, à la plastique enivrante;

Ces hommes, amants ou maris, les frères Kennedy, Arthur Miller, Yves Montand, DiMaggio, tous ont eu un rôle à jouer dans sa vie et son destin.

C'est souhaitant devenir mannequin, tout en suivant des cours de comédie, qu'elle sera remarquée par des chercheurs de talents et signera un contrat de  sept ans avec la 20th Century Fox.

Sa carrière sera fulgurante,  elle sera dirigée par Fritz Lang et Howard Hawks dans 'Niagara', en 1953,

Les succès s'enchaîneront avec les comédies  'Les hommes préfèrent les blondes',  'Sept ans de réflexion' et 'Certains l'aiment chaud'.

En 1961, Marilyn joue une héroïne dépressive dans 'Les Désaxés'.

Mais la dépression est devenue une réalité pour l'icône. En 1962 elle commence le tournage d'un film qu'elle n'achèvera pas, 'Something's Got to Give' de George Cukor.


A 36 ans, le matin du 5 août 1962, elle est retrouvée morte à son domicile.

La mort de Marilyn est entourée de mystère, le Président Kennedy étant au plus proche de l'actrice à cette période. Aussi l'enquête a conclu au suicide, sans pour autant réellement écarter l'hypothèse d'un assassinat.

 

Depuis la légende Marilyn Monroe n'a cessé de provoquer des passions, et nombre d'ouvrages, reportages lui ont été consacrés.

 

marilyn-amants-et-maris.jpg

 

 

******************

 

 

marilyn 2

 

Les premiers écrits de Marilyn présentés dans cet ouvrage sont la traduction de pages dactylographiées où elle s'exprime sur sa relation avec son premier mari et de la trahison qu'elle vit !

 

Note personnelle 1943

 

Extraits :

"Ma relation avec lui a été au fond peu rassurante dès la première nuit où je me suis retrouvée seule avec lui. Il était lui même peu rassuré, non pas de lui mais de la façon dont moi une fille de six ans plus jeune que lui allait réagir - à vrai dire au début je ne serais jamais restée avec lui sinon pour son amour de la musique classique, son intelligence qui s'y croyait et son désir d'éveiller des qualités plus mûres concernant ma personnalité ou ses relations sexuelles avec moi.....

Je pense que seule une personne qui se souvient de la façon dont elle grandi peut apercevoir clairement et distinctement le point de vue objectif et analytique que j'essaie d'avoir, même si je finis par faire quelque chose d'un peu trop pompeux de mes pensées relativement simples, mais en même temps il m'est très difficile de coucher tout cela sur le papier comme si je parlais à une deuxième personne de ces vérités nues et de ces émotions que je ressens - peut-être sont-elles même poétiques mais si je les écrivais comme elles me viennent, je craindrais de les mettre directement à la corbeille à papier ... "

 

 

 

Commenter cet article

Vonnette 11/02/2011 16:42



Superbe Marylin ! merci pour ce billet !



silvi 11/02/2011 20:53



IL Y en aura d'autres au fil de ma lecture de ce livre



soukee 11/02/2011 15:49



J'aime beaucoup lire des bio et autres documents sur cette actrice (je me suis inscrite au challenge de George du coup !) Mais pour l'instant, je n'ai pas lu "Fragments"...


ps : petite coquille dans ton billet si je peux me permettre, elle est morte à 36 ans et non 46.  :)



silvi 11/02/2011 20:51



oups, là coquille corrigée ! merci


je ferai plusieurs articles sur Fragments, qui est très riche de beaux textes, au fil de sa lecture



Anis 06/02/2011 22:00



C'est certainement d'être une image, et de ne pas être aimée en tant que personne qui a tué Marylin Monroe. D'être l'enveloppe d'une poupée vide, d'être une femme objet, une ravissante idiote,
d'être sans épaisseur et sans réelle existence. Le sex-symbol est un symbole à l'usage des hommes et de leurs fantasmes. Un mécanisme qui broie celles qui s'y prêtent pour la gloire et l'argent.
Parce qu'au fond chacun rêve d'être aimé pour soi, pour son corps mais aussi ses pensées, ses rêves. Marylin est la victime d'une société profondément phallocratique.



silvi 08/02/2011 08:48



j'approuve ton commentaire.... et encore aujourd'hui nombre de "peoples" se brûlent les ailes à céder aux musiques des sirènes de la gloire et tu m'as tu vu !



Christine 05/02/2011 18:53



Une très belle femme qui a laissé une sacrée empreinte



silvi 05/02/2011 20:57



un mythe, une légende mais une femme réelle qui mérite d'être vue sous un angle un peu différent que la jolie blonde ingénue