Livres en cours : La mort au crépuscule (lecture inachevée) et Les cailloux Bleus

Publié le par silvi

lamortcrepuscule

Roman inachevé. Dès les premières lignes, je sens que je vais avoir du mal à rentrer dans le roman. Quelques pages plus tard j'abandonne, mais pas lâchement, non, non. Ce n'est pas de ce genre de lecture dont j'ai envie, où tout simplement je n'aime pas ce type de littérature.

L'ambiance est très sombre, l'atmosphère gothique que l'auteur a voulu créer semble tenir sa promesse.  L'écriture ne m'accorche pas l'esprit, je n'arrive décidément pas à rentrer en fusion avec les personnages.


Toutefois, pour ceux et celles que cela peut intéresser je vous livre ci-dessous le résumé de l'éditeur.

Présentation de l'éditeur

Kenneth Tyler, 17 ans, court pour sa vie dans la forêt maléfique du Harrikin. Franchit des ravines profondes sous la pluie et affronte l'obscurité terrifiante peuplée de fermes abandonnées, d'étranges sorcières et des silhouettes rouillées de machines agricoles à l'abandon. Au fond de sa poche, des photos qui témoignent de la fantaisie perverse et démente avec laquelle Fenton le croque-mort dispose pour leur dernier séjour les corps qu'on lui confie. A ses trousses, Sutter, le tueur démoniaque chargé par Fenton de récupérer les photos... Conte gothique noir construit autour d'une course-poursuite hallucinante qui est une véritable épreuve pour les nerfs du lecteur, La Mort au crépuscule évoque à la fois La Nuit du chasseur de Davis Grubb et Hânsel et Gretel de Grimm. C'est aussi un superbe roman d'initiation, où la perte de l'innocence se paie au prix fort.

 

 

Ma Boite à livres me laissant de nombreux choix de lectures variées, je me précipite sur un roman beaucoup plus tendre et léger. Populaire diront certains.....

 

 

cailloux bleus

J'ai choisi ce roman parce que l'action se situe dans le Lot ; que l'on parle de Gramat, Rocamadour, Figeac, Martel, bref, des villes, une région très belle que j'adore et qui m'ont laissée beaucoup de souvenirs estivaux.


En fait ce livre sera une relecture, je l'ai déjà lu,  et je l'ai de nouveau choisi pour les mêmes raisons que le 1er achat..... mais j'avais oublié ! !



Présentation de l'Editeur


Philomène à dix ans quand naît le XXè siècle. Elle est fille de métayers d'un village des Causses quercynois, près de Rocamadour. Un pays rude, brûlant sous les feux de l'été, crissant sous les pas l'hiver.

En racontant son histoire et celle de sa famille, illuminée par l'amour, c'est tout un monde qu'elle fait revivre dans le parfum des pierres et des genèvriers.


 



Publié dans Ma bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantasio 17/06/2010 22:55


La mort au crépuscule me paraît pourtant prometteur. Mais il y a en lecture comme ailleurs des rendez-vous manqués...


silvi 17/06/2010 23:00



en effet, peut être que je l'apprécierais à un autre moment