Le mangeur d'histoires

Publié le par silvi

mangeur-d-histoires.JPG

mon avis :

Une très belle BD aux illustrations à l'aspect suranné qui correspond à l'atmosphère de l'histoire.

Un jeune critique se retrouve aux prises d'un personnage "imagé", le Corbeau sorti tout droit d'un feuilleton à deux sous écrit par le romancier Saint Illiède ; romancier qu'il égratigne sous une très plume critique.

Le corbeau veut devenir un héros et se servir de Fortuné pour rencontrer son créateur.

Fortuné va se confronter à une réalité rocambolesque et dangereuse quand il rencontrera le "Mangeur d'Histoires"

 

L'éditeur fait partager au lecteur, à la fin de la DB, une dizaine de pages illustrées qui romancent l'histoire, telle qu'elle lui fut présentée par l'auteur.

 

A lire des 12 ans.....

"Dans un pays imaginaire évoquant Paris au XIXè siècle, un étudiant Fortuné d'Ypeaucondre, est soudainement hanté par un personnage de feuilletons à 4 sous, le Corbeau. Le Corbeau est le héros d'un roman populaire qui la fortune de son auteur, Homère saint Illiède.

Fortuné est le seul à voir et à entendre cette apparition. Autant dire qu'il passe rapidement pour fou auxx yeux de son entourage et qu'il se retrouve seul. Fortuné commence par rejeter violemment ce "fantôme". Il est persuadé que c'est là l'incarnation d'une folie acquise à force de lectures rocambolesques sans les "rez-de-chaussée" des journaux.

Fortuné prépare en effet une thèse sur le roman populaire. Il fait également des critiques littéraires dans le "Libertaire Erudit" , une feuille de chou anarchiste où d'ailleurs notre ami déverse sa bile sur l'oeuvre d'Homère de Saint Illiède." (Extrait)

 

Présentation de l'éditeur

Le Corbeau, héros de feuilletons à deux sous, veut qu'on l'immortalise définitivement en génie du Mal. C'est en harcelant Fortuné d'Hypocondre, plumitif vaguement anarchiste, qu'il va retrouver la trace de son auteur-père, Homère Saint-Illiède, et tout faire pour acquérir une identité... Avec " Le Mangeur d'histoires ", une aventure rocambolesque en hommage aux feuilletons d'antan, Fabrice Lebeault, l'auteur de " Horologiom ", crée une ambiance tout à la fois délicieusement surannée et, graphiquement moderne, et se joue avec ironie du destin de ses personnages.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stemilou 29/06/2010 20:25


Oh Oh il me dit bien celui-ci
je connaissais pas du tout


silvi 30/06/2010 02:00



une très belle et excellente BD, si tu as l'occasion de la feuilleter avant de l'acheter tu seras séduite