Le fait du prince - Amélie Nothomb

Publié le par silvi

Il y a bien une décennie que j'entends parler d'Amélie Nothomb. Considéreée comme une auteure prolixe, voire originale et qui publie tous les ans un roman. Malgré celà, je n'ai jamais été attirée par le chant de ses sirènes. Une sorte d'appréhension, un engouement qui ne m'a pas atteint, un personnage enigmatique à mes yeux.

 

Et puis, maison de vacances et ce livre, Le fait du prince, qui attire mon attention parmi quelques romans livrés à la poussière et abandonnés par les anciens propriètaires. Pour la petite histoire, voilà comment ce livre m'est arrivé entre les mains.

 

le-fait-du-prince

Edition Albin Michel - 169 pages

 

Plutôt facile à lire, peut être même un peu trop, en considération de l'aspect  prétentieux de l'auteur et des critiques souvent dityrambiques qui sont faites au sujet de l'écrivaine.

L'histoire n'a ni queue ni tête, le lecteur rentre dans un monde où l'absurde est la circonstance qui justifie le fond du roman.  Après tout c'est un genre littéraire que certains peuvent aimer.

 

Présentation éditeur :

« Le fait du prince » Un homme vole l’identité d’un inconnu. « Il y a un instant , entre la 15ème et la 16eme gorgée de champagne où tout homme est un aristocrate ».

 

Difficile de faire plus court. Mais en même tant, cette "light" présentation est assez à l'image du contenu de ce roman.

D'ailleurs pas vraiment facile à résumer, tant ce livre est rempli de vide ! !

 

1ères lignes :

"Si invité meurt inopinément chez vous, ne prévenez pas la police. Appelez un taxi et dites-lui de vous conduire à l'hôpital avec cet ami qui à un malaise. Le décès sera constaté en arrivant aux urgences et vous pourrez assurer, témoin à l'appui, que l'individu a trépassé en chemin. Moyennenant quoi, on vous fichera la paix. "

 

Et c'est parti pour une histoire de substitution d'identité, de fausse suédoise, de villa de rêve, de champagne à gogo, de paranoïa à deux sous, d'espions ; le tout sur un rythme assez lent, qui ne donne pas envie d'aller se coucher pour retrouver son roman préféré.

 

L'histoire aurait pu être traitée avec plus de contenu, les personnages moins fades, alors que l'idée de départ est plutôt originale.

 

A moins que ce roman soit sponsorisé par les caves champenoises ?

 

 

 

Publié dans Romans

Commenter cet article

Veronique 10/01/2011 22:48



Je souris car j'ai lu "le fait du prince" et je partage tout à fait ton opinion, et pourtant, j'ai lu TOUS les Amélie Nothomb. Ses premiers romans sont excellents. Désormais, je n'arrive plus à
la suivre, tant et si bien que, moi aussi, j'avais oublié que je l'avais lu ! Je te recommande quand même "les catilinaires", "mercure" ou encore son tout premier "hygiène de l'assassin" ! C'est
captivant.


PS : merci pour tes commentaires sur mon blog...



silvi 13/01/2011 13:26



peut être qu'un jour j'irai emprunter à la bib un de ces premiers romans, pour ne pas rester sur une mauvaise impression, mais je crains d'être difficile à
convaincre



15/08/2010 12:43



J'ai beaucoup aimé "Mercure". Passé un temps de "digestion" d'Amélie, je te conseille de l'essayer !



silvi 22/08/2010 13:04



en effet, je laisse passer un peu de temps et jetenterai un nouveau roman



pom' 12/08/2010 09:46



je suis déçue par ses derniers romans



AneverBeen 09/08/2010 19:54



Il n'y a pas que du mauvais chez Nothomb. J'ai déjà lu plus d'un de ces romans, 4 pour être précise : Antéchrista, Biographie de la faim,
Attentat et Mercure. Je n'ai que moyennement apprécié les deux premiers titres cités alors que les deux suivants m'ont enchantés, tenant une préfèrence pour Attentat que je n'ai pas eu l'occasion
de partager en temps voulu...


Certains disent de Nothomb qu'elle est ainsi car bien souvent les personnes, pour ne pas se justifier, suivent l'avis général... On fait
pour le simple lorsque l'on ne veut pas aller au delà et plus profondément. Cela ne semble pas être votre cas =)


 


 



Géraldine 08/08/2010 13:08



Hélas, tu as "choisis" l'un des moins bons de nothomb. Je te conseille par exemple "antéchrista" ou surtout "mercure". Tu verras, ils sont extras !



silvi 08/08/2010 17:47



Géraldine, je suivrais ton conseil pour mieux découvrir l'auteure