Elle s'appelait Sarah - Film

Publié le par silvi

 

 

elle-s-appelait-sarah.jpg

 

Date de sortie : octobre 2010

Film disponible en VOD/ DVD : février 2011 

 

Réalisé par Gilles Paquet-Brenner

Avec Kristin Scott Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup

 

 

Synopsis :  

Julia Jarmond, journaliste américaine installée en France depuis 20 ans, enquête sur l'épisode douloureux du Vel d'Hiv.
En remontant les faits, son chemin croise celui de Sarah, une petite fille qui avait 10 ans en juillet 1942.
Ce qui n'était que le sujet d'un article devient alors, pour Julia, un enjeu personnel, dévoilant un mystère familial.
Comment deux destins, à 60 ans de distance, vont-ils se mêler pour révéler un secret qui bouleversera à jamais la vie de Julia et de ses proches ?
La vérité issue du passé a parfois un prix dans le présent...

 

*********

Quand Julia commence à enquêter sur l'épisode du Vel d'Hiv elle n'imagine pas se retrouver confrontrée à la rencontre d'une enfant nommée Sarah qui aurait vécue en 1942 dans l'appartement familial où elle s'apprête à emménager avec son mari et sa fille.

Julia va remonter le temps et découvrir les secrets qui entourent cette enfant.

Mais tout le monde n'est pas prêt à découvrir la vérité et l'histoire dramatique qui entourent Sarah. Une vérité qui dérange et pourtant une vérité qui pourrait permettre à chacun de connaître sa véritable histoire.

 

Une histoire bouleversante, magistralement interprétée par Kristin Scott Thomas, toujours aussi juste dans son jeu d'actrice.

Une double histoire racontée de façon très intimiste. L'histoire de Sarah et la vie de Julia pendant son enquête, comme deux films en un qui s'associent pour donner du sens au fond de l'intrigue.

 

 

 

 

coups-de-coeur-cinema.JPG

 

 

 

Le roman (pas encore lu mais qui pourrait bien rejoindre ma PAL)

sarah-livre.jpg

Présentation de l'éditeur

Lorsque la police française fait irruption dans leur appartement en pleine nuit, Sarah enferme son petit frère dans un placard et emporte la clé, persuadée qu’elle reviendra le libérer très vite. Mais elle fait partie des milliers de juifs arrêtés lors de la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942.

Soixante ans plus tard, Julia Jarmond, journaliste d'investigation, retrouve sa trace. Dès lors, le visage de la petite fille ne la quitte plus. Contre l'avis de son mari – dont la famille cache un terrible secret –, elle veut à tout prix savoir ce qu’il lui est arrivé. La petite Sarah a-t-elle survécu ? Vit-elle peut-être encore ?

Dans ce magnifique roman, Tatiana de Rosnay évoque avec une intense émotion l’une des pages les plus sombres de l’histoire de la France et contribue à sa manière au devoir de mémoire.

 

 

Publié dans Les FILMS du blog

Commenter cet article

Philippe D 11/07/2011 20:17



Le film, je ne l'ai pas vu mais le livre, je l'ai lu et il m'a beaucoup marqué.


Bonne soirée.



silvi 13/07/2011 08:45



le film est à voir, et l'interprétation est remarquable



Mélanie 22/05/2011 00:20



Je connais cette auteure pour avoir déja lu quelque uns de ses livres. Plus ou moins appréciés, c'est celon le livre, mais surtout selon mes gouts.


"Elle s'appellait Sarah" m'attire de pars son histoire. Mais à la fois le film et le roman sont devenus tellement mediatisés que ça me coupe toute envie. Un peu dégoutée surement de devoir
ressembler à un mouton de panurge en me dirigeant vers le présentoire du livre, en vitrine, arborrant fierement l'affiche du film en 1er de couverture...


 



silvi 22/05/2011 09:43



des films ou des livres très médiatisés ne sont pas pour autant des oeuvres à éviter, la notion de "mouton" n'est pas forcément un sentiment à ressentir, le principal étant de se faire plaisir si
l'envie est là ; et pour ce qui est du film, il montre un petit bout d'histoire qu'il est toutjours intéressant de découvrir, enfin c'est ainsi que je l'ai  abordé



Séverine/S.Ecriture 03/04/2011 15:04



Le petit bout de chou, Nono, était juste à croquer. 
Je ne suis pas vraiment sentimentale, mais je n'ai pas un coeur de pierre non plus. J'ai donc été attristé mais ce que j'ai retenu de ce film, ce ne sont pas les larmes qu'il m'a inspiré, mais le
sentiment de solidarité et d'espoir. Un message pur et profond. 



Séverine/S.Ecriture 30/03/2011 14:30



La Rafle était assez supportable, je ne l'ai pas trouvé trop dur émotionnellement. Donc je note "à voir : Elle s'appelait Sarah" 



silvi 03/04/2011 11:25



personnellement le film la Rafle m'a énormément troublé et ému (heureusement j'avais des kleenex)



Séverine/S.Ecriture 27/03/2011 11:37



Une de mes amies a lu ce roman et l'a beaucoup aimé. Cependant, je sais par expérience que j'ai beaucoup de mal à lire les histoires trop triste... Je verrai peut-être le film
cependant...



silvi 27/03/2011 17:30



le film est très bien et un peu moins dur émotionnellement que "la rafle"