Ce que je sais de Véra Candida - Véronique Ovaldé

Publié le par silvi

 

CeQueJeSaisDeVeraCandida

 

Avant de commencer ce livre et au vue de la présentation de l'éditeur je me suis imaginée plonger dans une atmosphère très féminine et un peu magique comme dans le roman "Le coeur cousu" de Carole Martinez.

 

Présentation de l'éditeur :

 

Quelque part dans une Amérique du Sud imaginaire, trois femmes d'une même lignée semblent promises au même destin : enfanter une fille et ne pouvoir jamais révéler le nom du père. Elles se nomment Rose, Violette et Vera Candida. Elles sont toutes éprises de liberté mais enclines à la mélancolie, téméraires mais sujettes aux fatalités propres à leur sexe. Parmi elles, seule Vera Candida ose penser qu'un destin, cela se brise. Elle fuit l'île de Vatapuna dès sa quinzième année et part pour Lahomeria, où elle rêve d'une vie sans passé. Un certain Itxaga, journaliste à L'Indépendant, va grandement bouleverser cet espoir. Un ton d'une vitalité inouïe, un rythme proprement effréné et une écriture enchantée. C'est ce qu'il fallait pour donner à cette fable la portée d'une histoire universelle : l'histoire des femmes avec leurs hommes, des femmes avec leurs enfants. L'histoire de l'amour en somme, déplacée dans l'univers d'un conte tropical, où Véronique Ovaldé a rassemblé tous les thèmes - et les êtres - qui lui sont chers.

 

 

************************

L'atmosphère de l'histoire est en effet très féminine, puisque nous suivons l'histoire de trois femmes, trois générations. La grand-mère Rose, la mère Violette et la petite fille la bien nommée Véra Candida. Mais l'atmosphère magique, si toutefois il devait y en avoir une, ne m'a pas atteinte.

Pour autant le roman se laisse lire, mais pas vraiment avec passion. Enfin çà va dépendre de la cadence de l'histoire. Par moment le lecteur va s'immerger dans l'aventure de ces trois femmes.

Et puis, une baisse  de rythme, assez prévisible, provoque une lecture sans enthousiasme ; un peu comme l'histoire, ni belle, ni triste, mais quelconque.

Je n'ai ni vu, ni lu de la magie dans cette histoire. Cette fable ,comme elle est présentée, aurait pu être enchantée à travers ces trois femmes, mais il manque du fabuleux, du magnifique, du charme.

 

Sans hésitation si vous souhaitez lire "du fabuleux, du magnifique, du charme", jetez-vous sur le "Coeur cousu".

 

************************

 

Suite à une petite discussion entre amies lectrices, en fait ce livre ne serait peut être pas à lire juste après "Le coeur cousu". Non pas qu'il soit moins bien, mais différent et la magie ressentie dans le livre de Laurence cossé empêcherait, probablement, d'apprécier à sa juste valeur le roman de Véronqie Ovaldé.

Donc d'abord lire celui-ci et ensuite lire et apprécier encore plus "le coeur cousu".

Publié dans Romans

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 09/07/2010 09:57


Ouf, je ne suis pas seule à ne pas avoir senti de "magie" dans ce roman.


silvi 21/07/2010 17:43



et moi aussi je me sens moins seule.....



Cistu 25/06/2010 10:05


Je suis en pleine lecture de Coeur Cousu, ce roman est magique ! Une vraie histoire de femmes avec toute la passion, les souffrances, les abnégations... que cela peut impliquer ! Je me régale !


silvi 25/06/2010 20:56



bonne lecture, oui c'est un beau roman... je viendrai lire ton com dans qq jours



myletine 23/06/2010 22:20


Je vais peut-être attendre alors avant de lire ce titre que j'ai dans ma pal depuis un moment... J'ai prévu de relire cet été Coeur cousu, roman que j'ai adoré mais lu trop vite !!!


silvi 23/06/2010 23:14



ben en fait, peut être faut-il mieux lire d'abord lire celui-ci car après le coeur cousu l'histoire semble un peu fade



Géraldine 23/06/2010 22:19


J'avais effectivement adoré le coeur cousu mais c'est curieux, ce livre ci ne m'a jamais tenté plus que cela, malgré le battage médiatique de la derniere rentrée.


silvi 23/06/2010 23:13



le coeur cousu est 100 fois mieux (enfin c'est mon avis) et lire celui-ci lu juste après m'a semblé bien fade



La librivore 22/06/2010 19:46


je vais bientôt lire coeur cousu. Mais tu as raison, la note de l'éditeur rendait ce roman particulièrement alléchant !


silvi 22/06/2010 23:37



un peu trompeur en effet .. bonne lecture de coeur cousu, c'est un trés beau roman