Le lit d'Aliènor tome II - Mireille Calmel

Publié le par silvi

ali--norII.jpg
Aliènor une reine à découvrir
1147 à 1152
Aliènor à donné naissance à une fille, mais toujours pas d'héritier pour le trône de France au désespoir du Roi Louis. Malgré de nombreux risques et des soupçons grandissants, Loanna de Grimwald continue à oeuvrer pour que la Reine de France Aliènor devienne Reine d'Angleterre.
Henri à grandit, de 11 ans le cadet d'Aliènor, il est un jeune homme fougueux, dont le caractère plaira à Aliènor, ils sont tous deux assoiffés de pouvoir et d'amour.
Dans ce second tome, il est beaucoup question de la vie de Loanna et de Jaufré de Blaye le troubadour. Loanna subira de nombreux tourments, mais mènera, aux termes de maintes péripéties, la Reine Aliènor vers sa destinée.


Loanna de grimwald est une descendante de Merlin de par sa mère. En fait "le lit d'Aliènor", même si tous les faits historiques sont excats, est surtout un roman autour de la dame de compagnie qu'est Loanna ; c'est à ce titre que j'édite cet article dans la légende arthurienne.

Pour complément : Aliènor sera une grande Reine, avec Henri Plantagênet elle aura plusieurs enfants dont un autre grand Roi : Richard Coeur de Lion.

Pour en savoir plus voir le très beau site Aliènor d'Aquitaine.

Publié dans Romans historiques

Commenter cet article

serge ruel 13/05/2010 13:16


J'ai beaucoup aimé ce livre.


silvi 13/05/2010 13:36



une belle fresque historique parfaitement romancée.


 



morgane la Fée 30/09/2007 14:39

Bonjour, j'ai bien aimé ce roman. Mireille Calmel en introduisant Loanna, qui narre l'histoire de la reine Aliènor, fait un clin d'oeuil au roman de Fantasy. Quant au fait que Merlin est eu une descendance ? je vais chercher. Merlin a été très épris de Viviane, une des ses disciples, mais pas de descendance connue, selon moi.
Et puis il est peut probable qu'Aliènor est aimée les femmes, telle que décrit dans ce roman, d'ailleurs, à mon avis, cela n'apporte rien à l'histoire. Le site en lien est en effet très intéressant.
A bientôt Morgane